Victor Mamonékéné



Victor MAMONEKENE, 
Titulaire d’un Doctorat de l’Université Marien N’GOUABI,
Maître-Assistant CAMES de Biologie et Ecologie Animales,
Ecole Nationale Supérieure d’Agronomie et de Foresterie (ENSAF), Université Marien N’GOUABI
Directeur adjoint de l’ENSAF
Chercheur à l’Institut de recherche en Sciences Exactes et Naturelles (IRSEN), Délégation Générale de la Recherche Scientifique et de l’Innovation Technologique


Niveaux d’intervention : Licence et Master
Enseignements assurés : Ichtyologie, Hydrobiologie, Zoologie, Ecotoxicologie
Thèmes de recherche : Ecologie des milieux aquatiques et Diversités des poissons des eaux continentales 
Contacts : Tél : +242 066882323 ; Email : vito.mamonekene@gmail.com 

Résumé
Les eaux continentales congolaises comprennent les eaux courantes et les eaux stagnantes. Il s’agit de cours d’eau, de lacs et les lagunes, ainsi que les marécages. Parmi ces milieux, la plupart sont d’eau douce, d’autres sont saumâtres car situés à l’interface terre-océan.
Ce sont des milieux riches en organismes tant végétaux qu’animaux dont les poissons occupent une place importante. Ces poissons constituent le groupe zoologique le plus important de ces eaux continentales du point de vue économique. Néanmoins beaucoup d’espèces, sans avoir ce statu, ont une importance écologique certaine. La variété des poissons dans les eaux continentale est liée à celle des habitats au sein des hydrosystèmes.

Mots clés : 
Ecosystèmes aquatiques, eau douce, eau saumâtre, poissons.

 
 
×